by on 30 March, 2019
Les Uranaishi sont des diseurs de bonne aventure ou voyant. Pour pratiquer leur art, ils se servent de techniques comme la numérologie (lecture de l’avenir dans les chiffres de naissance), le zodiaque chinois, la chirologie (lecture des signes de la main) ou la cartomancie (divination utilisant des cartes). Cette tradition millénaire remonte à l’ère Edo (17ème-19ème siècle) et perdure toujours. Des Uranaishi officient encore de nos jours au Japon. On les trouve déambulant généralement dans le...
51 views 0 likes
by on 24 March, 2019
Très populaires à la cour impériale et notamment auprès des nobles et des samouraïs de hauts rangs, les Shirabyôshi sont des danseuses traditionnelles du douzième siècle. Appelées à tort « courtisanes », elles ne sont cependant pas des femmes de petites vertus mais bien de véritables artistes. On voit les Shirabyôshi apparaitre à la fin de l’ère Heian, période de changement culturel où l’art se féminise. La fonction connait un réel engouement auprès des femmes et nombreuses sont celles à se t...
42 views 0 likes
by on 17 March, 2019
Cette semaine, parlons un peu jardinage ! Les japonais sont très avancés en matière d’écologie et notamment en ce qui concerne le tri des déchets. Le Bokashi est une méthode de compostage très astucieuse qui permet de recycler les résidus alimentaires par un procédé de fermentation et ainsi de les transformer en terreau. Le système fait d’une pierre deux coups puisqu’en plus de nourrir les sols, il permet de réduire de façon considérable la quantité de déchets envoyés en décharge pour traitem...
52 views 0 likes
by on 9 March, 2019
Otsuri vient du mot Tsuriai qui a pour signification « équilibre ». Ici l’équilibre, entre le prix à payer pour quelque chose et la somme rendue à l’acheteur, est la monnaie restituée, l’Otsuri. Tsuriai a dérivé pour devenir Tsurisen puis Otsuri. Otsuri désigne donc la monnaie qu’un commerçant rend sur la somme payée par le client. Cela ne concerne que la monnaie rendue. Alors que « Osturi ha ii yo » signifiera « garder la monnaie, je n’en ai pas besoin », « … yen no otsuri desu » sera l’équi...
43 views 0 likes
by on 9 March, 2019
Voici deux termes japonais que l’on pourrait traduire par « Etre » et « Paraître ». Si Honne représente les désirs et les sentiments réels d’une personne, Tatemae correspond plutôt à une sorte de faciès que l’on exprime en public pour cacher ses vraies émotions dans le but de ne pas blesser ou gêner son interlocuteur. Dans la société japonaise, où l’esprit collectif l’emporte sur l’individualisme, le Honne est très souvent dissimulé aux yeux des autres et seuls quelques intimes le connaissent...
45 views 0 likes
by on 23 February, 2019
Le Fukubukuro ou sac à bonheur est une pochette surprise en papier épais et coloré dont le contenu est caché. Généralement vendues au nouvel an, ces pochettes contiennent des articles de l’année écoulée (invendus, articles peu prisés, …). Le contenu de la pochette coute souvent plus cher que le prix d’achat de celle-ci. On peut trouver à l’intérieur des vêtements, des sacs, des bijoux et parfois même des bons d’achat pour de l’électroménager ou des voitures ! L’achat des Fukubukuro est très r...
48 views 0 likes
by on 17 February, 2019
Omikuji (réaliser la volonté de Dieu) est une sorte de divination écrite. Elle se présente sous la forme de bandelette de papier. Véritable « Loterie Sacrée », on peut tirer au sort l’Omikuji dans les temples Bouddhistes ou les sanctuaires Shintoïste au Japon. Sous l’ère Edo, il était courant de demander l’avis des divinités pour prendre une décision importante, le Kuji. C’est de là que vient l’origine de l’Omikuji. Aujourd’hui encore, il n’est pas rare dans l’archipel d’avoir recours à l’Omi...
51 views 0 likes
by on 7 February, 2019
Beaucoup de gens connaissent le film japonais « l’Empire des Sens » de Nagisa Oshima mais combien savent le fait divers troublant qui se cache derrière ce film un tantinet érotique ! Cette réalisation est un pan de l’histoire vraie de Sada Abe, une jeune femme japonaise ivre d’amour, courtisane de son état plutôt que Geisha comme on a pu le penser, qui tua son amant par passion amoureuse. Ce fait divers japonais très célèbre a eu pour cadre une auberge située dans un quartier de Tokyo et s’es...
39 views 0 likes
by on 3 February, 2019
« Chacun doit assumer ses actes et leurs conséquences, sa responsabilité personnelle ». C’est ce que pense une partie de la société japonaise. On nomme cette façon de penser le Jiko Sekinin. Cela inclus le fait de perturber la société en ayant des actes qui auront des répercussions sur la tranquillité du pays. On peut prendre ici l’exemple des reporters japonais partis en mission dans des pays en guerre contre l’avis de leur pays. Ces mêmes reporters se retrouvent alors pris en otages et le p...
48 views 0 likes
by on 27 January, 2019
Le mot « goze », dérivé de « mekura gozen » signifie « femme aveugle ». Goze est un terme historique qui était utilisé à l’époque médiévale pour nommer les femmes japonaises aveugles qui travaillaient de façon itinérantes dans la musique et qui jouaient du Shamisen. Au cinéma ou sur les gravures, on les représentait équipées d’un sabre sans garde qui faisait office de bâton de marche. Elles appartenaient à une confrérie et officiaient généralement en compagnie d’apprenties avec lesquelles ell...
47 views 0 likes
by on 21 January, 2019
L’hospitalité japonaise ou Omotenashi est très difficile à définir. Le service à la japonaise est ce qui se rapproche le plus de l’excellence et il est reconnu dans le monde entier. Au Japon, le client comme l’invité d’ailleurs est considéré comme un roi. Tout est fait pour le satisfaire et limiter au maximum les contraintes, l’attente et la gêne. Le service dans les magasins et en caisses sont impeccables. Il en va de même dans les administrations, les bureaux de postes et même dans la rue !...
46 views 0 likes
by on 13 January, 2019
Au Japon, l’Inemuri que l’on pourrait traduire par « dormir en étant présent » est une sieste-minute qui s’effectue n’importe où. Mais attention, l’Inemuri répond à des règles bien précises. Dormir, oui ! Mais pas n’importe comment. Que ce soit dans le métro, au bureau ou sur les bancs de l’école, l’Inemuri se pratique toujours en tenue correcte, en position assise les pieds bien sous le bureau et non affalé sur son poste de travail et surtout on doit toujours être prêt à reprendre ses tâc...
44 views 0 likes